Les éditions


Comment parler des éditions sans en présenter son créateur ?

Bernard Bertrand est né en 1955 en Charente-Maritime, au sein d’une famille d’agriculteurs. À la sortie d’un BTS “ Protection de l’environnement ” (une des toutes premières promotions de Neuvic, en Corrèze), il s’installe avec sa compagne Annie-Jeanne 

Bernard Bertrand

près d’un petit village de la Haute-Garonne, Aspet, dans une maison abandonnée, avec les Pyrénées pour paysage. 

Là, au fil des années, Bernard reconstruit patiemment maison, dépendances, terrasses et aménage le jardin, tout en poursuivant le travail de collectage qui lui tient à cœur. Son objectif apprendre et mettre en pratique des savoirs traditionnels respectueux de la nature. Pour cela, il n’hésite pas à quitter son « nid douillet », multiplie les rencontres partout en France et les visites aux vieilles bibliothèques botaniques ou aux lieux de mémoire (éco-musées, entreprises…).

 

Les débuts de l'écriture

Si l’on retrouve le nom de Bernard associé à un premier ouvrage dès 1976, « Histoire des Indiens d’Amérique du nord », Philippe Jacquin, Payot, c’est uniquement en tant qu’illustrateur de ce livre. Ce n’est que bien plus tard qu’il se met à l’écriture…

Au début des années 1990, alors que la famille entreprend une année scolaire sabbatique sur les routes de la péninsule Ibérique (à pieds, à cheval et à vélo), le voyage est en grande partie financé par les piges écrites par Bernard. 

En parallèle, l’envie de bouger conduit à la transformation de l’exploitation agricole, déjà très atypique, en ferme pédagogique de découverte nature. 

Parmi les outils créés pour atteindre cet objectif, un sentier découverte nature (1993) et un jardin botanique (1995) où se déclinent les liens entre Homme et Nature. D’abord aidé par des stagiaires Bernard emménage les espaces qui recevront le public. Parmi les aides, un grand merci à Aline et Christophe, qui ont grandement contribué à la naissance des jardins qui deviendront dès 1997 les Jardins de Sortilège et dont Annie-Jeanne aura la charge pendant 15 ans, avant de passer la main à une nouvelle équipe…

 

 

 

 

Naissance d'une maison d'éditions

Le travail d’écriture se poursuit conjointement à cette mutation et les recherches ethnobotaniques aboutissent dès 1995 à la naissance du Compagnon végétal. La toute première édition de « Les secrets de l’ortie » qui sort en août 1995, connaît un succès immédiat. Dès lors Bernard consacrera une bonne partie de ses nuits à l’écriture.

Les Éditions de Terran prendront le relais de l’autoédition en 1999. 

S’en suivra un riche parcours éditorial, dont le catalogue reste le témoin.

À travers les salons, les rencontres et les conférences, l’aventure se développe, désormais les Éditions de Terran sont devenues un acteur reconnu de l’édition nationale spécialisée « nature environnement »…

À suivre…