Le Tilleul

L'arbre qui tisse des liens

Astier Eliane

Bertrand Bernard

Le livre n°21 de l'emblématique collection, Le Compagnon végétal
Présent sur les places et les allées des villes et des villages, dans les jardins, les cours d’école…, le tilleul est partout un arbre familier, facile à reconnaître avec ses feuilles en forme de
Lire plus...

Présent sur les places et les allées des villes et des villages, dans les jardins, les cours d’école…, le tilleul est partout un arbre familier, facile à reconnaître avec ses feuilles en forme de cœur et ses fleurs translucides. Feuilles, fleurs, écorce, aubier, liber et bois sont utilisés depuis la nuit des temps.

Les premières sont comestibles, les deuxièmes aussi mais plus encore médicinales, comme l’aubier. Quant à l’écorce, au liber et au bois, c’est aux artisans qu’ils sont les plus utiles ! Peut-être ne le savez-vous pas mais, avant d’être un arbre à tisane, le tilleul est un arbre à cordes ! Depuis la préhistoire, les hommes ont fabriqué grâce à lui toutes sortes de liens. Et c’est sous son ombrage, dans les villages, que s’organisait la vie sociale : on s’y retrouvait pour débattre, jouer, danser, se rencontrer, rendre la justice… Après le lien physique, le lien social : le tilleul est bien l’arbre qui tisse des liens, dans tous les sens du mot!

Présent sur les places et les allées des villes et des villages, dans les jardins, les cours d’école…, le tilleul est partout un arbre familier, facile à reconnaître avec ses feuilles en forme de cœur et ses fleurs translucides. Feuilles, fleurs, écorce, aubier, liber et bois sont utilisés depuis la nuit des temps.


Les premières sont comestibles, les deuxièmes aussi mais plus encore médicinales, comme l’aubier. Quant à l’écorce, au liber et au bois, c’est aux artisans qu’ils sont les plus utiles ! Peut-être ne le savez-vous pas mais, avant d’être un arbre à tisane, le tilleul est un arbre à cordes ! Depuis la préhistoire, les hommes ont fabriqué grâce à lui toutes sortes de liens. Et c’est sous son ombrage, dans les villages, que s’organisait la vie sociale : on s’y retrouvait pour débattre, jouer, danser, se rencontrer, rendre la justice… Après le lien physique, le lien social : le tilleul est bien l’arbre qui tisse des liens, dans tous les sens du mot!

12,50 €

En stock

OU

ÉDITION  : Terran Editions / RÉFÉRENCE  : 64795 / ISBN  :  9782359810998 / FORMAT : 14 x 21 cm / NOMBRE DE PAGES  :  160 / DATE DE PARUTION  :  11-05-2018


L’auteur

Astier Eliane

Écrivain-paysan, Bernard Bertrand a repris et mis en pratique durant quarante ans, sur sa ferme des Pyrénées centrales, les techniques ancestrales d’autonomie. À travers ses écrits, ses stages et ses conférences, il partage ces savoir-faire traditionnels pour sauvegarder le patrimoine vivant menacé et le rendre accessible au plus grand nombre. Il a créé la collection le Compagnon végétal dédiée aux plantes.

Bertrand Bernard

Fils d’agriculteur redevenu paysan, Bernard Bertrand s’installe dans les Pyrénées en 1977, sur une exploitation de polyculture élevage, tournant le dos à l’agriculture conventionnelle. Aujourd’hui, après une longue réflexion sur son métier et les enjeux actuels, il dénonce ce qui restera comme « l’une des plus grandes mystifications de l’histoire », l’agriculture industrielle. Cela n’empêche pas l’optimisme. L’écrivain-paysan poursuit son combat pour une agriculture biologique et familiale novatrice, productive de biens et de liens sociaux, une agriculture qui redonne son indépendance au paysan. Il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages sur les plantes, la cuisine sauvage, la fertilité des sols, l'apiculture, la vannerie, l'écologie...

En savoir plus sur ce sujet


Nos suggestions